L’achat d’un poêle est équivalentà l’investissement dans un véritable meuble que vous devrez regarder pendant de nombreuses années. C’est pourquoi vous devez considérer sérieusement vos besoins avant d’acheter. En effet, l’emplacement du poêle, le type d’habitation et la surfaceà chauffer ont autant d’influence sur les caractéristiques dont votre poêle devrait être doté que vos souhaits et attentes quant au style et au design. Vous rêvez peut-être d’un endroit où la famille peut se réunir autour des flammes ou bien vous avez un besoin pratique consistant à compléter votre chauffage au gaz ou au mazout. Le chauffage à court ou à long terme Ce n’est pas seulement le design qui distingue deux poêles. La technique de combustion et les matériaux sont également importants. Des matériaux robustes, des charnières solides et un bon isolant ne sont ainsi que quelques-unes des caractéristiques auxquelles il faut être attentif quand vous devez évaluer la résistance d’un poêle. D’autre part, il est important d’être attentif au joint situé entre la porte et le poêle. Si le joint est en acier, il est difficile à remplacer et il n’est pas aussi étanche qu’un joint vitrocéramique. Comme pour les autres matériaux, plus les matériaux et la fabrication sont de qualité, plus longtemps vous bénéficierez de votre nouveau poêle. Consacrez votre temps plutôt au plaisir qu’au nettoyage En règle générale, les poêles ne nécessitent pas beaucoup de nettoyage. Vous devez cependant contrôler l’ensemble des joints et pièces mobiles avant le début de la saison où il faut chauffer et récurer et nettoyer le poêle à l’intérieur à la fin de la saison. De même, sortir les déflecteurs de fumées est une bonne idée qui permet de voir si le passage vers la cheminée est libre. Il est également important de noter que les poêles sont traités avec une peinture réfractaire qui ne supporte pas l’eau. C’est pourquoi tout entretien, aussi bienà l’intérieur qu’à l’extérieur doit être fait sans utiliser de l’eau. D’autre part, suivez toujours les indications du fabricant. Chauffer une petite ou une grande surface en m² Un grand poêle ne signifie pas forcément un meilleur poêle quand vous décidez d’acheter un nouveau poêle. En effet, il vaut mieux vous assurer que le poêle que vous achetez a la puissance qui correspond à la surface que vous souhaitez chauffer. Regardez toujours l’intervalle de fonctionnement et les indications du fabricant. Le rendement de la plupart des poêles est largement suffisant par rapport au besoin. N’oubliez pas qu’un petit poêle avec un petit foyer assure une combustion propreà faible rendement tout en étant aisément en mesure de fournir beaucoup de chaleur, et cela toujours en assurant une combustion propre. En revanche, il peut être difficile d’obtenir une combustion propre à faible rendement avec un poêle doté d’un grand foyer. Cela veut dire que plus le foyer et la vitre sont grands, plus le « rendement de base » doit être grand pour que la combustion du poêle soit propre. Lorsque le poêle brûle le bois au bon rendement, la vitre et le foyer sont maintenus exempts de suie. Par conséquent, choisissez votre poêle après consultation de votre revendeur afin d’obtenir le poêle dont la taille correspond le mieux à vos besoins. Vous pouvez avoir une bonne conscience Lorsque vous choisissez un nouveau poêle, il est important de voir dans quelle mesure le poêle est homologué et certifié selon des normes qui respectent l’environnement. En règle générale, plus un poêle respecte de normes, meilleur il est pour l’environnement. Chez Lotus, nous faisons en permanence des recherches afin de savoir comment produire des poêles qui respectent le mieux possible, vous et votre environnement. Désireux d’être leaders dans le domaine de la combustion, respectueuse de l’environnement, nos poêles sont mis à l’essai et satisfont aux normes européennes les plus sévères en matière de mesure de particules, etc.
BON: Utilisez toujours du bois. C’est une source de chaleur respectueuse de l’environnement MAUVAIS: N’utilisez jamais des cartons de jus de fruits ou du bois imprégné en autoclave. Cela pollue l’environnement.BON: Vérifiez que le bois est sec en tapant les morceaux les uns contre les autres. Cela doit donner une résonance aiguë. MAUVAIS: Du bois humide dégage une fumée âcre dans le salon, donne du condensat de suie dans le conduit de cheminée – et provoque dans le pire des cas un feu de cheminée.BON: Allumez avec du bois sec, utilisez un cube allume-feu ou un produit similaire. Cela permet d’allumer rapidement sans problème et de protéger l’environnement. MAUVAIS: Eviter d’allumer avec du papier et de gros morceaux de bois. Cette méthode ne permet pas un allumage rapide et pollue l’environnement. Il en est de même de l’allumage avec des cartons de jus de fruits, du carton, etc.BON: Utilisez des bûches qui correspondent au foyer et veillez à ce qu’il y ait de l’air entre le bois et les parois du foyer afin de brûler les morceaux en même temps. MAUVAIS: N’utilisez jamais des bûches trop grosses. Cela empêche de chauffer rapidement.BON: Ne remplissez le foyer que selon les indications du fabricant, généralement 2 à 3 morceaux de bois fendu. MAUVAIS: Ne remplissez jamais le foyer totalement car cela donne une mauvaise combustion et peut rendre caduque la garantie en raison de dégâts dus à la surchauffe.BON: Alimentez toujours la combustion en air suffisant pour que les pointes des flammes soient claires. MAUVAIS: Des flammes obscures font l’objet d’une combustion impure. Quand l’introduction de l’air est réduite trop forte, les gaz noncombustés échappent par la cheminée. Cela nuira au fonctionnement du poêle et aussi à l’environnement.
Informations Poêle a bois Scandinave Scan-Line
TitleOpen fileFile type

Poêle a bois Scandinave Scan-Line

Video