BON: Utilisez toujours du bois. C’est une source de chaleur respectueuse de l’environnement MAUVAIS: N’utilisez jamais des cartons de jus de fruits ou du bois imprégné en autoclave. Cela pollue l’environnement.BON: Vérifiez que le bois est sec en tapant les morceaux les uns contre les autres. Cela doit donner une résonance aiguë. MAUVAIS: Du bois humide dégage une fumée âcre dans le salon, donne du condensat de suie dans le conduit de cheminée – et provoque dans le pire des cas un feu de cheminée.BON: Allumez avec du bois sec, utilisez un cube allume-feu ou un produit similaire. Cela permet d’allumer rapidement sans problème et de protéger l’environnement. MAUVAIS: Eviter d’allumer avec du papier et de gros morceaux de bois. Cette méthode ne permet pas un allumage rapide et pollue l’environnement. Il en est de même de l’allumage avec des cartons de jus de fruits, du carton, etc.BON: Utilisez des bûches qui correspondent au foyer et veillez à ce qu’il y ait de l’air entre le bois et les parois du foyer afin de brûler les morceaux en même temps. MAUVAIS: N’utilisez jamais des bûches trop grosses. Cela empêche de chauffer rapidement.BON: Ne remplissez le foyer que selon les indications du fabricant, généralement 2 à 3 morceaux de bois fendu. MAUVAIS: Ne remplissez jamais le foyer totalement car cela donne une mauvaise combustion et peut rendre caduque la garantie en raison de dégâts dus à la surchauffe.BON: Alimentez toujours la combustion en air suffisant pour que les pointes des flammes soient claires. MAUVAIS: Des flammes obscures font l’objet d’une combustion impure. Quand l’introduction de l’air est réduite trop forte, les gaz noncombustés échappent par la cheminée. Cela nuira au fonctionnement du poêle et aussi à l’environnement.